top of page

ven. 03 mai

|

Lastours

Le Jardin Rêve - Ateliers et exposition

Création d'un jardin artistique intergénérationnel dédié à la Nature sous la houlette de l'artiste plasticienne Marie Calmet (estampe).

Le Jardin Rêve - Ateliers et exposition
Le Jardin Rêve - Ateliers et exposition

Heure et lieu

03 mai 2024, 15:00 – 19:00

Lastours, Le Belvédère, 11600 Lastours, France

À propos de l'événement

Quand je serai grand(e), quand j’étais petit(e)

Au Belvédère de Lastours s’affirme la puissance humaine, royale, plantée dans le paysage au haut de la colline depuis le XIIIe siècle. Non loin de là, dans une petite clairière, les enfants et les séniors de Lastours, guidés par l’artiste, vont créer un jardin pour accueillir leurs vœux et leurs souvenirs mêlés, des mots pour la Nature, des mots pour la faire entendre et l’écouter. Il sera planté de ces mots et de ce qui pousse ici avec ténacité : cistes, laitues vivaces, chèvrefeuilles… Marie Calmet quant à elle, y installera une œuvre originale, une œuvre d’enracinement et d’envol, une estampe en forme de repère. Chaque visiteur pourra s'asseoir ici, au bord du jardin, et partager son rêve pour la Nature…

Les ateliers Du côté des enfants, en classe… fabrication d’un papier ensemencé à partir de papiers de récupération, à partager avec les adultes ; formulation des vœux : au futur, pour que ça arrive… Du côté des séniors, dehors pour faire remonter les beaux souvenirs… Pour tous, accompagné de Marie Calmet : impression des vœux et souvenirs selon la technique du monotype.

Rendez-vous le 3 Mai 2024 au Belvédère planter les œuvres, et partager un moment festif !

Un olivier dans le jardin

Il y eut dans cette terre des gueules noires et des mines dorées. Qui ne sont plus. En un fil continu allant des entrailles de la Terre à la vaste lumière à travers les temps planétaires, il y a l’eau et tout son oxygène. Cystes souples roses sur le schiste noir, iris exponentiels incrustés dans le calcaire, figuiers pleins d’ombre et de fruits… La Nature puise dans le moindre recoin toute sa vitalité. L’olivier à la vie ardente, capable de renaître d’une souche, a donné son nom à cette rivière et cette vallée, l’Orbiel, comme une certitude de résilience.

Partager cet événement

bottom of page